Salut l’Étincelle ✨,

 

Comment vas-tu aujourd’hui ?

Entre ce portail énergétique du 11/11, la pleine lune d’aujourd’hui, Mercure qui rétrograde, l’introspection nécessaire que nous demande le signe du scorpion ? 😜

En cette période intense (ça fait longtemps que ça dur non ?!?), il est possible que tu doutes un petit peu plus de toi, de tes offres ou de ton business.
Tu sais, ce fameux syndrome de l’imposteur qui (re)vient te chatouiller ?!?!

 

Mais qu’est ce que le syndrome de l’imposteur ?

 

C’est cette sensation de doute qui t’envahi.
Cette impression de ne pas mériter les compliments.
Cette croyance que si tu réussis, c’est un coup de bol ou c’est grâce à l’aide de X !
Ce sentiment de ne jamais être assez ! Assez bonne, assez compétente, assez formée, assez efficace…
Voire carrément ce sentiment d’être nulle !

Bref, tu sais, tous ces doutes qui font que tu te trouves illégitime !
En fait, c’est le syndrome qui te pousse à trouver tout un tas de mauvaises excuses pour ne pas reconnaître tes réalisations personnelles, ni tes compétences !

Ce doute est nourri par la peur !
La peur d’être démasquée !

Celles qui vivent ce syndrome ne croient pas en leurs compétences et donc elles ont peur d’être un jour démasquée de leur « incompétence ».

 

Mais d’où vient ce syndrome ?

 

Il y a de fortes chances que cela vienne de l’enfance !
Et je suis sûr que cela ne t’étonne pas 😉

Et oui. Si petite
– tu n’as pas été valorisée
– tu as entendu, à répétition, que tu étais « une bonne à rien », que tu devais fournir plus d’effort etc..
– tu as été comparé un frère ou une sœur, qui était « plus » ceci ou plus cela…
– tu as été, au contraire, survalorisée ! Et oui, parce que de là, a pu naître ce sentiment que tu ne mérites pas toute cette effervescence !

Cela engendre ce sentiment désagréable de ne pas être à la hauteur.

Mais il y a aussi le contexte dans lequel on évolue !
Dans nos sociétés, il est également souvent question d’être la meilleure, d’être performante, efficace, tout en étant belle, énergique et heureuse etc … Et là, les réseaux sociaux ne nous aident pas ! 😣
Nos notes, nos corps, nos réactions, nos résultats … sont souvent comparés à d’autres.
Et l’on pense que s’il nous manque un des critères, alors, on est un imposteur !

Les diktats de nos sociétés sont donc aussi responsables du développement de ce syndrome !

Il y a, là-dessous, cette peur extrême du regard de l’autre !
Cette peur d’être jugée va jusqu’à nous paralyser et nous empêcher de vivre pleinement la vie qui nous est offerte !

 

Quelles sont les conséquences de ce syndrome ?

 

En fonction de son intensité, les conséquences peuvent aller de « ça me freine » à « j’en souffre » !

Et pour contrer ce syndrome, la personne peut avoir tendance du coup à travailler vraiment très dur jusqu’à s’épuiser ! Le tout, sans jamais être vraiment satisfaite du résultat.
Le perfectionnisme à outrance peut ainsi se développer et être à l’origine de ce syndrome.

Ou alors, au contraire. La personne va peut-être choisir, inconsciemment, l’auto sabotage, pour ne pas être confrontée au risque de la mise en lumière de son incompétence (imaginaire).
La procrastination à l’excès va donc être la parade trouvée par l’inconscient, pour fuir l’hypothétique jugement du regard de l’autre !

Le résultat de ces stratégies mentales est l’aggravation de la baisse d’estime de soi et de la confiance en soi !

 

Mais comment s’en libérer ?

 

Être attentive à ses pensées et faire le recadrage :

 

La première chose est d’être attentive à toutes les pensées issues de ce syndrome !

A chaque fois que tu te dénigres, te juges sévèrement, minimises ou ne reconnais pas tes qualités, il est important de t’arrêter, de noter toutes ces pensées dans un carnet pour ensuite les retravailler jusqu’à leurs faire perdre toute crédibilité !
En PNL, on appelle cela le recadrage.

Tu peux également prendre en compte toutes les affirmations qui sont révélatrices de croyances limitantes qui te mettent la pression, comme :  « Il faut toujours que tout soit parfait !  »

Pour modifier et transformer tes croyances, il y a une série de questions à te poser :

  • Que se passerait-il, de pire, si tout n’était pas tip top parfait ?
  • Est-ce que ce serait vraiment si catastrophique que ça ?
  • Qu’est-ce qui pourrait arriver de si gravissime ?
  • Suis-je aussi exigeante avec les autres ?
  • Ai-je vraiment été critiquée et rejetée suite à mes dernières erreurs ?
  • Ne vaut-il pas mieux faire, même si ce n’est pas top à 100%, plutôt que de ne rien faire ?
  • Quelles seraient les conséquences de ne rien faire ? Pour moi aujourd’hui ? Pour les autres ? Pour moi et les autres dans 5 ans ? Dans 10 ans ? (Sur ma vie, mon estime de moi, le développement de mon activité, mes relations, le message que je transmets à mes enfants …)

Le but de cet exercice est de démontrer à son cerveau que ces pensées sont démesurées !
Cela permet de prendre du recul et de se lâcher petit à petit la grappe. 🥰

 

Personnifier son imposteur:

 

J’en ai déjà parlé, mais le fait de nommer par un petit surnom, une image ou un objet, cette voix qui nous casse les pieds, permet de se détacher d’elle, de lui parler, de la rassurer et de la calmer, pour se sentir plus libre d’oser !

Retrouver l’estime de soi

 

  • En envoyant un mail à tes amies et ta famille, en qui tu as confiance, et leur demander les 3 à 5 qualités majeures qu’ils te reconnaissent ! En quoi ils t’admirent ?
  • Noter dans un carnet les 50 à 100 choses qui te permettent d’être fière de toi !
    Et les relire dès que tu retombes dans les vieux schémas !
  • Apprendre à accueillir les compliments sans te justifier !
    Juste dire « Merci » et sourire.
    Au début, cela ne sera pas naturel, mais au fur et à mesure ce sera plus fluide et agréable.
  • Apprendre à être plus douce avec toi ! Et pour ça, l’huile essentielle de la Rose de Damas, au niveau du chakra du cœur, tous les matins est un vrai cadeau à se faire ! 💖

 

Un petit test, ça te dit ? 

 

Pour terminer, voici un un test*  issu de la psychologue Pauline Clance qui permet de savoir à quel point tu es touchée par le mécanisme. En voici la traduction :

Pour chaque question, entourez le numéro qui indique le degré de vérité de l’affirmation sous-jacente.

  1. J’ai souvent réussi des tests ou des tâches alors que je m’en pensais au départ incapable.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. Je peux donner l’impression que je suis plus compétent que je ne le suis réellement.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. J’évite les évaluations si possible : je crains les évaluations des autres à mon égard.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. Quand quelqu’un me récompense pour quelque chose que j’ai accompli, j’ai peur de ne pas être à la hauteur de ses futures espérances.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. Je pense parfois que j’ai obtenu ma position actuelle parce que j’étais là au bon endroit au bon moment.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. J’ai peur que les personnes importantes à mes yeux découvrent que je ne suis pas aussi compétent qu’ils le pensent.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. J’ai tendance à me remémorer les projets pour lesquels je n’ai pas donné le meilleur de moi-même.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. Je me lance rarement dans un projet ou une tâche même si j’en ai très envie.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. Parfois, j’ai le sentiment que mon succès est le résultat de plusieurs coïncidences.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. C’est difficile pour moi d’accepter les compliments qui portent sur mon intelligence ou mes réussites.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. Parfois, je pense que si j’ai du succès actuellement, c’est parce que j’ai eu de la chance.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. Je pense souvent que j’aurais pu faire mieux, et de ce fait je suis déçu de mes réussites.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. Parfois, je redoute que les autres découvrent mes lacunes.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. J’ai souvent peur d’échouer dans une nouvelle tâche qui m’est confiée.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. Je pense souvent que je n’arriverai pas à reconnaître le succès dans un autre projet.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. Si je reçois des félicitations et de la reconnaissance pour quelque chose que j’ai accompli, j’ai tendance à minimiser l’importance de ce que j’ai fait.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. Je compare souvent mes capacités à celles des personnes qui m’entourent et pense qu’ils sont peut-être plus intelligents que moi.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. Je m’inquiète souvent de ne pas réussir alors même que tout le monde sait que je vais briller.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. Lorsque je m’apprête à recevoir une promotion, j’attends le dernier moment pour l’annoncer, au cas où cela ne se fait finalement pas.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

  1. Je me sens découragée si je ne suis pas « la meilleure» dans les situations qui impliquent le fait de réussir.

1) Faux  2) Rarement  3)   Parfois    4) Souvent   5) Tout à fait vrai

👉 Additionne les nombres associez à tes réponses.
– Si le score est inférieur à 40, vous n’avez que quelques caractéristiques de l’imposteur.
– Si le score se situe entre 40 et 60, vous expérimentez assez souvent le syndrome de l’imposteur.
– Si le score est supérieur à 60, le syndrome de l’imposteur interfère fréquemment avec votre vie : il est fort possible que vous en souffriez mentalement et physiquement.

 

Et si, malgré tout, tu restes sous son emprise ? 

 

Alors là, l’ Étincelle ✨, je t’invite à me contacter pour réserver ton appel découverte et faire le travaille de libération dont tu as besoin, pour oser être toi et passer à l’action de manière fluide, légère et joyeuse!
Si tu en as marre de te saboter ou de bosser à plein régime, il me reste encore 2 places ce mois-ci ! 💃

Voilà l’ Étincelle ✨, je te souhaite une merveilleuse journée et une très belle nouvelle lune. 💃🎉

 

*Test issu de Passeport santé de décembre 2016