fbpx
Sélectionner une page

Quand l’inconscient, les peurs et les (non)actions font ménage à trois !

On ne soupçonne pas tout ce qui se cache derrière nos peurs conscientes !

Alors, comment l’inconscient contrôle nos peurs et donc nos vies ?

On a beau avoir conscience de certaines de nos peurs l’ Étincelle, aller détecter dans l’inconscient la racine de celles-ci, est une mine d’or qui permet vraiment de soigner ses blessures afin de s’en libérer, pour enfin réussir à se dépasser et briller, plus facilement !

Bon, sans grande surprise, les deux peurs principales conscientes, sur lesquelles je travaille majoritairement, avec mes clientes sont :

 

La peur de ce que les autres vont penser (et donc de ne plus être aimée).
Du coup, on cache son art !
On cache ses dons.
On cache ce qui nous fait vibrer
On cache sa spiritualité
On cache sa lumière, son essence en gros

 

Et la peur du rejet (qui découle de la 1ère).
Parce que dans notre cerveau reptilien, cela correspond à la peur de mourir !
Rien que ça, quand-même.
Ben oui, parce qu’avant, avant, il y a très trèeeees longtemps, être rejetée de la tribu ne nous permettait pas de survivre….
On mourrait, tout simplement !
Cette peur est encore dans nos cellules et elle peut y rester longtemps si on ne s’en occupe pas !

 

Alors, voui…. Souvent lors d’une reconversion professionnelle (que ce soit après un burn-out, un licenciement ou quand on est à l’écoute du cri de son âme), ce n’est pas, forcément évident de passer d’un emploi bien rangé, (bien) rémunéré, « normal » pour la société de base ou son entourage, à un emploi de coach, de thérapeute, en connexion avec ses guides, de guérisseuse, ou à tout ce qui touche au domaine artistique ! Passer d’avocate à comique, par exemple … Ce n’est pas toujours facile easy, easy (oui, j’aime bien doubler mes mots) !

 

D’ailleurs, c’est souvent à ce moment-là qu’ apparaît le syndrome de l’imposteur qui vient en fait, jouer au « sauveur »
pour nous éviter de devoir affronter toutes ces peurs !  Et les phrases qu’il vient souffler au creux de notre mental, peuvent-être du genre :
– « Mais ce que tu dis (fait, crée) a déjà été dit (fait) 1000 fois ! »
– « Pourquoi on m’écouterait alors que je ne suis pas connue ! »
– « Et puis je ne connais pas assez, si je me compare à X, je dois encore acquérir plus de bagages…. (aaaaaaah qu’est-ce que je me la suis dite celle-là !!!)
– « Et peut-être que je me trompe ! » (on commence à perdre confiance en soi
– « Et puis il me faut un site avant, tu comprends ?! »

 

Autant toutes ces peurs et ces croyances (mises en avant par notre imposteur chéri), sont le point de départ de 90% de mes clientes,
autant les racines de ses peurs sont toujours différentes et spécifiques à l’histoire de chacune !

Je vais te parler de Sophiline (nom d’emprunt de mes clientes entrepreneuses ?) qui souhaite tellement assumer qui elle est, ainsi que son message, mais qui n’y arrive tellement pas !Et pourquoi ?

Il y a différentes raisons à ce blocage :

  •  La première c’est qu’être elle-même, c’est être fun !
    Et que dans son système de croyance, être fun c’est « ne pas être crédible » pour une coach, évidemment…
    Du coup, elle ne s’autorisait pas a être elle-même ! Elle portait un masque de « coach crédible polie, sérieuse (et chiante) ».
    Elle faisait passer des messages sérieux, sérieusement !
    Et tu sais quoi l’Etincelle ? Ben son message ne vibrait pas évidemment ….
    Donc difficile de toucher le cœur des gens !
    Et cette croyance, que son inconscient a intégré de par son éducation, était peut-être la réalité dans l’ancien paradigme… autant aujourd’hui, sa vraie nature c’est d’être fun et pourquoi pas décalée !

     

     

  • La deuxième source de son blocage de l’une de ses peurs était que, petite, elle se sentait abandonnée, non aimée.
    Explique-moi, l’Etincelle, comment la grande Sophiline peut se permettre d’être une coach fun alors que son enfant intérieur a peur de revivre l’exclusion qu’elle a vécue en étant petite fille ?
    Pour un autre Sophiline, la racine de sa blessure de la peur du rejet, venait d’une enfance où à l’école on se moquait d’elle, à la cour de récréation.

    Pour une troisième c’était l’humiliation ressentie d’être une enfant moins bien habillée que ses camarades, car ses parents n’avaient pas les moyens financiers de lui offrir les vêtement de marques à la mode.

Pour une même peur,
l’événement déclencheur est vraiment propre à chacune!

  • Dans le cas de Sophiline, il y avait aussi des croyances sur l’argent qui venaient se greffer au fait de ne surtout pas être qui elle est car elle risquait de rayonner et avoir du succès !
    Encore une croyance embarquée de sa famille et de la réalité dans laquelle elle a grandi.
    Si on vient d’une famille modeste qui a eu des jugements sévères sur les gens riches… comment s’autoriser à avoir du succès ?

     

     

Après cette 2ème séance, elle a changé le nom de sa page pour un nom qui lui correspondait vraiment et elle a commencé à transmettre des messages plus en accord à sa réelle personnalité !

Je ne vais pas te mentir, il y a toujours une appréhension et c’est normal !  Dès que l’on sort de sa zone de stagnation pour avancer vers sa zone de magie…. Il est normal d’avoir un peu la trouille,hein ! Mais la grosse différence, et ce n’est pas négligeable quand tu veux avancer dans ton business, c’est que ça ne l’empêche plus de passer à l’action!

Il est là le pouvoir de cet accompagnement !

Alors, si toi aussi tu te reconnais dans l’histoire de Sophiline, je t’invite à demander ton appel découverte afin de réserver ta place.
(Il ne me reste que 2 disponibilités pour le mois de mai ! )

A tout vite l’Étincelle.

Aileen,
Coach Holistique et Libératrice de Magie Intérieure

  • Identifier et modifier tes croyances
  • L’importance du Yin et Yang sacré dans ton succès
  • Comment augmenter ton taux vibratoire
  • Un message personnalisé ?