fbpx

Salut l’ Étincelle ✨,

T’en n’as pas marre d’entendre qu’il faut sortir de sa zone de confort ?😫

Je suis une formation de David Laroche (que j’aime beaucoup) et ça ne loupe pas, comme touuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuus les coachs du monde, il y a cette phrase qui revient encore et encore « Il faut sortir de sa zone de confort ! ».

Et en fait, certes c’est vrai ! On ne va pas se mentir ! 
Si tu veux obtenir des résultats différents de ceux que tu as aujourd’hui, il faut faire des choses différentes !
C’est logique et mathématique !

D’ailleurs « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. » disait Albert Einstein.

Mais pour notre cerveau, rien que la phrase « sortir de sa zone de confort » est un stress.😱
Déjà, le cerveau n’aime pas spécialement devoir faire des choses différentes parce qu’il est un peu fainéant (mine de rien).
Et surtout, il se sent plus en sécurité avec ses petites habitudes ! Donc en sortir, ça lui fait tout de suite peur !

Et là, je souhaite te donner 3 clés importantes pour diminuer cette tension qui, du coup, t’empêche de passer à l’action !
Ces astuces vont te permettre de transmuter cela en « inconfort excitant et passager » ! 🎉😁

La 1ère chose est de ne plus parler de « zone de confort » ! Stop, on arrête ça tout de suite !
Parce que honnêtement, à moins d’être maso, qui a envie de quitter le confort d’un bon lit, d’un bon canapé ou d’une bonne paire de bras ?
Pas moi, en tout cas ! Et je suis sur que je ne suis pas la seule.

Du coup, pour avancer vers mes projets et oser passer à l’action, je préfère dire qu’il faut que je sorte de ma « zone de stagnation » !
Je sens vraiment la différence dans mon corps !
C’est plus léger et cela me parait déjà beaucoup plus ok de le faire !

Mon cerveau ne voit plus cela comme un stress mais comme un besoin !
Il est naturellement plus motivé d’y aller, parce que la stagnation, ça, ça craint !
Et ce qui craint… mon cerveau,  il n’aime pas !

Oui, se dire « je sors de ma zone de stagnation » devient alors un moteur qui permet de poser de nouvelles actions plus facilement. 💃

Et toi, quand tu lis ça l’Étincelle: « tu dois sortir de ta zone de stagnation », c’est comment dans ton corps ?
Je suis sûr que ton cerveau et toi êtes déjà plus détendus du slip !

Est-ce que ça génère autant de stress ou, au contraire, tu sentirais l’élan pointer le bout de son nez ? 😜
En tout cas, chez moi c’est radical ! 😊

La deuxième chose, c’est que, s’éloigner de sa zone de stagnation ne doit pas forcément être quelque chose de douloureux !
C’est encore une vieille croyance que j’espère te démonter avec ce qui suit.

Je suis convaincue qu’il est possible de faire des changements sans forcément vivre THE stress, mais juste un certain inconfort passager
Bon, c’est vrai, on est toutes différentes, ce qui est trop facile pour toi va être un groooooooos challenge pour moi ! Et vice versa!
Donc, tu sais quoi l’Étincelle, je t’invite à juste faire le 1er pas qui va te permettre de t’éloigner de TA zone de stagnation, avec ce mélange d’excitation et d’inconfort !

Ce petit pas, tant qu’il te permet:

  • D’oser y aller
  • De voir que tu n’en n’es pas morte
  • De prendre confiance en toi

Il t’offrira l’envie de continuer à quitter cette zone de stagnation et tu referas un autre pas, peut-être plus rapidement ou un plus grand, voire carrément 2 d’un coup ! 😎😋

Il n’est vraiment pas nécessaire de se faire violence pour sortir de sa zone de stagnation et avancer vers sa zone de Magie !

Et là, je vais te donner l’exemple de Sophiline qui, lors de notre dernier rendez-vous est passée de « je n’ose pas faire un atelier normal »  à « je me sens toute excitée à l’idée de faire un truc complètement fou».

Sophiline n’osait pas organiser son atelier, parce qu’il lui demandait plus d’effort que de plaisir espéré !  
Du coup elle procrastinait !
Et puis, en avançant dans la séance, elle a connecté à ce qui la fait vraiment vibrer : organiser un atelier en faisant un truc absolument fou ! (Je ne veux pas dévoiler son projet, mais il est beaucoup plus audacieux que ce qu’elle s’imaginait faire à la base).

Alors, non seulement elle était vraiment plus excitée à l’idée de le faire, parce qu’elle a réussi à connecter à ce qui l’a fait vraiment vibrer (alors que sur papier il semble plus dur à mettre en place), mais, en plus, elle a trouvé comment faire cet atelier de façon à se sentir prête à oser se lancer !
Elle est là, la 3ème clé : avancer vers sa zone de Magie, oser, faire ce qui te fait vibrer en créant un environnement qui te permet d’oser !!!!!

Voilà l’ Étincelle, n’hésite pas à me laisser en commentaire comment cet article raisonne pour toi et si tu as réussi à passer à l’action surtout vient le célébrer en me mettant un commentaire ci-dessous !
Ça me fera super plaisir de te lire. 😍

Belle semaine l’Étincelle 🌺

Aileen